Mon parcours

A 30 ans, lors d’une période d’abattement, de dépression, je découvre les espaces de danses spontanées telles que l’Expression Sensitive et la Danse des 5 Rythmes. Ce fut comme si enfin mon être rentrait « à la maison » : être soi, dégagée des « il faut », des jugements.

 

Tour à tour enfantine, alignée, sauvage, ancrée, féminine, … j’ai rencontré dans la danse la liberté d’être. Oser, s’autoriser, laisser le corps raconter tout ce qu’il a engrangé, contenu comme histoires, sensations, émotions. J’ai trouvé un espace sécurisé et bienveillant où m’exprimer au-delà des mots et laisser place à l’intuition.

 

Le chant, lui, m'accompagne depuis mon enfance comme membre de la chorale de mon village natal valaisan, puis d'ensembles vocaux fribourgeois et vaudois. Un jour, au coeur de ma danse, a émergé le chant spontané : joie profonde, intime et universelle à la fois! J'ai su alors que c'est cet espace là, intuitif, libre de partitions et de répétitions que j'ai à cultiver, à honorer lorsqu'il se présente. Le chant du jardin de mon âme! Il se donne et se meurt dans l'instant tel le cycle de la vie...

 

La danse et le chant spontanés sont entrés dans ma vie comme un souffle  pour libérer des tensions, pour re-contacter la vitalité de mon être. N’ayant jamais pris de cours de danse, j’ai découvert que lorsque je laisse couler le flux de vie dans mon corps, ça danse et ça chante spontanément. Gratitude à la Vie d’avoir mis ces espaces sur mon chemin.

 

« Et vint le jour où l’idée de rester enfermée dans un bourgeon devint plus douloureuse que de prendre le risque de fleurir ».  Anaïs Nin

 

Cette sortie de la chrysalide a fondé mon élan profond : partager avec d’autres cet espace ressourçant où nous nous laissons être, tantôt mouvement, tantôt son, jusqu’au silence. Habiter le silence. Dans la joie de permettre à d’autres de découvrir leurs forces d’autoguérison, je me suis formée à l’Expression Sensitive® fondée par Dominique Hautreux.

 

A son rythme, ce vécu dans des espaces privilégiés imprègne mon travail et mon quotidien de maman et d'épouse. Chaque jour, l'occasion m'est donnée de laisser danser la vie, dans l'accueil de ce qui est.Travailleuse sociale au sein d’une petite équipe, je participe à la co-gestion de l’Association des familles du Quart Monde de l’ouest lausannois. J’accompagne des personnes en situation de pauvreté et anime notamment un atelier pour les adultes, espace privilégié pour se ressourcer, apprivoiser son corps, oser le partage et déployer sa créativité.

 

Lors d'un cercle de femmes, cycle sur 3 ans, j'ai eu la joie d'assister Efféa Aguiléra

 

A travers la danse, le chant et la nature s’est ouvert un espace infini d’exploration de la relation à soi, à l’autre, en reliance avec le plus vaste.

La danse et le chant sont pour moi une ressource, une voie d’accès à la Source, la source au cœur de soi. Il me tient à cœur de transmettre, diffuser ce puissant vecteur de Présence.

Depuis 2012, je propose des ateliers : s’autoriser dans un cadre bienveillant à laisser s’exprimer notre être et le partager. Voix et Danses se répondent alors, tel un langage surprenant et fondent

« la Voix danse ».

 

 

                 " Quand la danse révèle l’évidence

                   La Vie danse

                   Quand la voix ouvre la voie

                   Présence ensemble

                   Jusqu’au Silence "

 

                                                                  Sophie Bosshard